Sites récréotouristiques

Vie touristique

La Ville de Berthierville accueille d’année en année de nombreux touristes. La visite du Musée Gilles-Villeneuve, qui connaît un grand succès, fait en sorte que des voyageurs de plusieurs pays passent par Berthierville.

Pour les mordus d’histoire, la visite de la Chapelle des Cuthbert et de l’Église Ste-Geneviève comblera les attentes de cette clientèle. En plus, la Corporation du patrimoine de Berthier a préparé des circuits patrimoniaux. Suivre ces parcours, permet d’apprécier la beauté des maisons construites il y a plusieurs années et de vivre une expérience unique.

Les sportifs pourront également profiter des installations sur notre territoire et participer à des événements spéciaux qui connaissent de plus en plus de succès. On peut pédaler le circuit cyclable des Îles-de-Berthier qui suit un parcours exceptionnel. On peut même emprunter un bateau-passeur, admirer la nature et les paysages le long du fleuve St-Laurent. Les amateurs de marche se donnent rendez-vous sur le sentier de la SCIRBI en pleine nature. On peut y observer plusieurs variétés d’oiseaux. L’hiver on y pratique la raquette, le ski de fond de même que de la randonnée pédestre. Des tournois d’hockey sont organisés chaque année à l’aréna Joannie Rochette. L’Association de soccer de Berthier organise un tournoi provincial regroupant les meilleures équipes de jeunes du Québec.

Le Village-Relais, maintenant en place, est un outil de plus pour accroître le nombre de visiteurs en sol berthelais. Pour les automobilistes qui suivront les panneaux bleus Village-Relais installés aux entrées de la municipalité, il sera un gage d’un accueil de qualité.

La qualité et la quantité de restaurants permettent aux amateurs de bonne chair d’être bien servis chez nous. Les menus sont variés, pour tous les goûts et pour tous les portefeuilles. Du côté de l’hébergement, le Days Inn offre de nombreuses chambres confortables et de nombreux circuits y sont disponibles.

Une marina est aménagée sur le Chenal du Nord en plein cœur de la ville dans le Vieux Berthier. La Société d’Aménagement de Berthier d’Autray en assume la supervision.

Enfin, une partie de la plus ancienne route en Amérique du Nord passe au beau milieu de la municipalité. En effet, le Chemin du Roy offre tout le long de son parcours une vue sur des paysages saisissants. Il longe le fleuve St-Laurent.

Comme vous pouvez le constater, une visite à Berthierville s’impose. Il ne manque plus que vous.

On vous attend en grand nombre!

Bureau d’information touristique

Bureau saisonnier installé à la Chapelle des Cuthbert à l’intersection des rues Notre-Dame (138) et de Bienville (158)

461, rue de Bienville
Berthierville

Téléphone: 450-836-7336

Horaire
Du 1er juin à la Fête du Travail
Tous les jours de 10h à 17h

Chapelle Cuthbert

Berthier possède la plus ancienne chapelle protestante érigée au Québec. La chapelle des Cuthbert, désignée à l’origine sous le nom de chapelle Saint-André, patron de l’Écosse, fut acquise par le Gouvernement du Québec le 2 décembre 1927 et devint monument historique le 30 mars 1958.

James Cuthbert
D’origine écossaise, il s’établit à Québec en décembre 1762 en tant que membre de l’état-major du général Murray. Ayant quitté par la suite l’armée, il acquit d’abord la seigneurie de Berthier le 7 mars 1765 et agrandit considérablement son territoire en achetant plusieurs autres seigneuries dans la région de Berthier. Il devint ainsi le plus grand propriétaire foncier entre Lanoraie et Maskinongé. De plus, il siégea au Conseil exécutif, puis au Conseil législatif pendant près de vingt ans.

Arrivée des anglophones
Le premier seigneur anglais de Berthier fut à l’origine de l’établissement de plusieurs anglophones dans la région. En 1783, on comptait déjà vingt familles anglaises dont quelques-unes étaient catholiques.

Décès de Catherine Cuthbert
Un événement douloureux marqua le vingtième anniversaire de l’achat de la seigneurie de Berthier. En effet, le 7 mars 1785, la femme du seigneur Catherine Cuthbert décédait subitement en l’absence de son mari. Comme James Cuthbert et sa femme étaient presbytériens et qu’il n’y avait pas de cimetière protestant à Berthier, elle fut inhumée sur le domaine seigneurial à l’endroit où s’élève aujourd’hui la chapelle.

Construction de la chapelle
James Cuthbert décida de perpétuer la mémoire de son épouse Catherine en faisant construire cette chapelle qui devait également servir au culte divin. Le 1er juin 1786, Antoine Leblanc de Maskinongé entreprit les travaux de maçonnerie et le 30 avril 1787, Pierre Fouré dit Vadeboncoeur de Berthier s’engagea à faire la menuiserie et la finition intérieure de la chapelle. Le clocher, les fenêtres, les portes latérales et l’escalier qui conduit de l’extérieur au jubé sont autant de caractéristiques qui la différencient d’une simple maison. L’intérieur demeure sobre avec la chaire qui occupe la place principale et le jubé sous lequel furent inhumés des membres de la famille Cuthbert.

Son utilisation
La chapelle devint le lieu de culte des protestants de la région de Berthier qui l’utilisèrent de façon irrégulière jusqu’à l’ouverture de l’église anglicane St. James en 1856. Lors des offices, les membres de la famille Cuthbert prenaient place dans la nef tandis que les autres fidèles occupaient le jubé. Elle servit aussi de chapelle funéraire. Treize membres des familles Cuthbert, Clark et Bostwick y furent inhumés (1) à la suite de Catherine Cuthbert. Lors des fouilles archéologiques de 1978, Michel Gaumond ne découvrit sous le jubé que les restes de Catherine Cuthbert. Les autres dépouilles avaient dû être transportées dans le cimetière anglican de Berthier consacré en 1864.

Sa restauration
Le Gouvernement du Québec fit d’abord exécuter les réparations les plus urgentes au cours des années 1928, 1949 et 1957. La restauration complète de la chapelle selon les marchés initiaux de maçonnerie et de menuiserie ainsi que l’aménagement des terrains avoisinants furent réalisés en 1977 et 1978. La restauration de cette chapelle demeure un franc succès.

Son animation
Chaque année ce lieu historique est ouvert au public tous les jours, du 1er juin jusqu’à la fête du Travail. Les visites guidées et une exposition permanente de photographies rappelant l’histoire et la restauration de la chapelle plaisent aux visiteurs. De plus, d’autres activités culturelles sont organisées chaque année à l’intérieur de la chapelle par la Corporation du patrimoine de Berthier inc., grâce aux contributions du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Berthierville.

(1) Registres protestants de Sorel, de Berthier et de Louiseville.

Bureau d’information touristique et aire de pique-nique sur place.

Adresse :
461, rue de Bienville
Berthierville (Québec)
J0K 1A0

Téléphone :
450 836-7336

Horaire :
Du 1er juin au 23 juin, tous les jours, de 10 h à 18 h
et du 24 juin à la Fête du travail, de 9 h à 19h.

Pour en savoir plus sur La chapelle des Cuthbert, consultez le site

Circuit cyclable et bateau passeur

Découvrez les trésors uniques des îles de Berthier, les innombrables richesses et la beauté des paysages dans le décor enchanteur de nos campagnes et villages.

La Société de Récréotourisme Pôle Berthier vous propose un circuit cyclable de 80 kilomètres sillonnant les exceptionnelles îles, les campagnes et les villages de Saint-Ignace-de-Loyola, La Visitation-de-l’Île-Dupas, Saint-Barthélemy, Maskinongé, Saint-Cuthbert, Sainte-Geneviève-de-Berthier ainsi que Berthierville.

À la disposition des cyclistes, un service de bateau-passeur entre La Visitation-de-l’Île-Dupas et Saint-Barthélemy.

Offrez-vous une croisière en famille ou entre amis dans les îles de Berthier!

Veuillez consulter leur Site Internet:   https://sites.google.com/view/bateau-passeur/informations-et-réservation.

Chemin du Roy

Nous vous invitons à visiter le site du CHEMIN DU ROY: http://www.lecheminduroy.com/